Quelques réalisations récentes :

Aménagement d’un souplex.

Dans la chaleur de l’été, le beau chantier parisien d’un appartement sur trois niveaux, niché au fond d’un passage calme, rempli de verdure. Le lieu était à la base, compliqué avec une mezzanine lourdingue et une présence trop forte du métal. En outre l’escalier circulaire montant à la mezzanine, bloquait l’espace et rendait celle ci quasi inutile. L’idée fut de simplifier au maximum les volumes et créer un escalier-placard sur le mur de droite afin de dégager l’espace central au maximum…
Notre cliente qui a un sens très aigu de la décoration, a choisi des couleurs plus sombres que le projet mais l’ensemble fonctionne très bien et est harmonieux. C’est aussi un bel écrin pour plusieurs de nos luminaires et meubles…Une belle collaboration amicale.

Etat antérieur : Trop de lignes, trop de métal.

  • Design à la campagne:

Des luminaires dessinés pour une maison de Campagne. Deux plafonniers, un pour une entrée, l’autre pour éclairer une très longue table de repas. Une grande série d’appliques pour l’entrée et les longs couloirs de cette ancienne ferme devenue une belle maison pour recevoir des amis. 
Des applique-plafonniers pour meubler un espace vide entre le coin salon et l’entrée… D’autres luminaires viendront finir la décoration de ce lieu de villégiature

Entrée20190331_163005

plafonnier SAM20190331_154340

20190331_154317

20190331_154506

20190331_155139

 

Plafonnier pour l’entrée d’une villa à St Mandé.

Architecture intérieure : @sylvieproriol
Conception d’un plafonnier pour une entrée compliquée avec la nécessité de s’harmoniser avec une rampe d’escalier d’esprit art déco assez présente.

IMG-4509

 

Design pour une maison à Orléans :

un grand plafonnier et deux appliques géantes.

20190203_175917

Pour un couple d’architectes installés à Orléans, j’ai dessiné ce grand plafonnier sobre, destiné à être en harmonie avec le classicisme bourgeois de ce grand salon en cours d’ameublement….

photos LCN (1)

Vue depuis la cour. De chaque côté de la cour, les deux maisons sont réunies par un escalier monumental protégé par une verrière sur toute la hauteur.

La recherche de la juste proportion avec des dessins sur photo de l’état éxistant, au moyen d’élévations et de quelques vues en 3D.

4

Le grand escalier construit sur le mur  en fond de cour, est résolument moderne. La grande verrière qui englobe cet escalier sur toute sa hauteur, permet d’admirer l’ajout contemporain de celui-ci et laisse voir le bel appareillage de pierres du mur.
Les appliques se devaient d’être aussi monumentales que l’escalier. Les abat-jours sont en polyabaca gris sombre de chez BISSON-BRUNEEL, posé sur un fond transparent,  qui filtre les ampoules LED légèrement ambrée, façon Edison. La patine du métal, fut choisie pour s’harmoniser à la blondeur du mur.

20190203_181954

Dessins sur photo préparatoires au projet et élévations.

 

Grande table basse pour un appartement à Paris.

Chantier réalisé par :
Architecture intérieure : @sylvieproriol.                                      Architecture : @gwennaellemorice
Premiers dessins :

Pour ce bel appartement décoré par Sylvie Proriol et dont la structure fut repensée par l’architecte Gwennaelle Morice, je devais dessiner une grande table basse aux proportions de la pièce et du mobilier. Sylvie et ses clients aimaient bien la table « NONO » que j’avais dessiné pour d’autres chantiers. L’idée du « L »mobile leur plaisait bien et on y ajouta un PONT en métal. Celui ci  peut s’adapter sur le cube posé à côté du fauteuil et créer ainsi une autre table ou bien un banc.
Ces meubles compte tenu de leur taille, furent réalisés en aluminium pour ne pas peser trop lourd.

IMG_41311

20181114_135511

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est pont-tabouret-et-l.jpg

 

 

Aménagement de bureaux pour une société d’avocats à Paris.

Ce grand cabinet d’avocats nous fait confiance depuis plusieurs années. Leurs bureaux sont sur plusieurs niveaux et l’immeuble très années 80 ne les satisfaisaient pas avec son esthétique un peu trop froide. Mon intervention sur les luminaires et quelques meubles, tendait à réchauffer ces espaces de travail.

Pour commencer, le hall d’accueil :

Les premiers dessins, les premières idées …
Ce hall était presque entièrement dans un marbre beige clair. Le sol et les murs en étaient recouverts avec un peu de stratifié entre pour rythmer l’espace… L’aspect était glacial.
Dans un premier temps, il y a quelques années, j’avais dessiné deux meubles bas « CADRA » , deux lampes « LOUISE » et un grand lampadaire « TOTEM-HALL » pour habiller cet espace un peu trop vide.
Nos clients projetaient depuis longtemps de réorganiser le salon d’attente de ce hall et souhaitaient ajouter des boiseries aux murs, toujours dans cette optique de réchauffer le hall.
La prochaine étape devrait être à mon sens le dessin d’une nouvelle banque d’accueil…

9 projet hallFILM V ET A (56)

9 projet hallFILM V ET A (57)10 résultFILM V ET A (73)

Les boiseries ont une  forme en plan de « U », pour épouser les deux murs face à l’entrée, Cela crée une légère avancée de 5 cm. Le ton choisi par les clients était un chêne blanchi . Ces panneaux suivaient un calepinage de panneaux avec sens des fils du bois contrariés,  formant en damier orthogonal. Le joint entre les panneaux,  était ,à l’initiative de l’ébéniste en « V ».
Ce décor assez discret, semble avoir toujours été là… C’est la preuve d’une certaine harmonie entre l’existant et les décors ajoutés.

Le salon d’attente du hall : Premier projet.

9 projet hallFILM V ET A (55)

La réalisation avec une boiserie de panneaux de chêne recouvrant un miroir. Celui ci accentuant la froideur du lieu. A droite , le lampadaire « TOTEM-HALL » dessiné il  y a quelques années. Un canapé et des fauteuils de chez  @BoConcept. Un tapis bleu nuit.

11 attenteFILM V ET A (48)

 Au centre, j’ai imaginé une table basse « CASANOVA » tout en métal patiné vieil or. Autour du canapé deux guéridons du même dessin et dans la même patine.

11 attenteFILM V ET A (52)11 attenteFILM V ET A (53)

Au fond à droite du hall, une petite salle de réunion était à éclairer; Ce fut fait avec les deux grands lampadaires « CHORUS » qui rythment bien cette pièce.

Etude d’une grande table et de plafonniers pour la grande salle de réunion.
Premières idées, premiers croquis…

5 atelier FILM V ET A (23)

Pour cette pièce, il fallait imaginer trois tables à assembler et trois luminaires pour les éclairer.

Cette salle étant en étage, il fallait que les piétements soient démontables pour que la livraison soit possible. Les plateaux en chêne massif et plaqué pesaient aussi 120 kg. Le livreur s’en souvient encore…
Au milieu, il fallut imaginer un système pour que les réseaux informatiques et téléphoniques accèdent au milieu de chacune des trois tables.

Le montage et le raccordement aux réseaux ne fut pas simple. Il y avait une forêt de câbles dans les planchers techniques…

7 résultatFILM V ET A (34)

Pour les trois plafonniers, il fallait imaginer une fixation directe sur la dalle béton puisque le faux-plafond en dalles démontables ne pouvait rien soutenir. L’alignement ne fut donc pas très aisé à obtenir pour le poseur…

 

Dans la moyenne salle voisine, il fallait imaginer un autre plafonnier en harmonie avec des lampes que j’avais dessinés , il y a quelques années  et une grande table oblongue de chêne plaqué.

8 petite salleFILM V ET A (63)

Les grandes lampes « BOUDDHA » dessinées il y a quelques temps pour cette même salle. Le rappel de la forme oblongue de la table m’avait déjà paru évident comme source d’inspiration.

 

Réalisations début 2018 :

Console, appliques et porte-manteaux pour un appartement parisien.

Pour un couple d’européens, installés à Paris, une console MARLY-SECRÊTS ( Mélange du modèle MARLY et du modèle SECRÊTS, console avec deux petits coffres intégrés. ), Des appliques VIENNE et un porte-manteaux inspiré du plafonnier SOPHIA.  J’aime bien cette douce harmonie entre l’ancien et le moderne…

_____________________________________________

Plafonnier pour une villa , proche de la forêt de St Germain.

Ce projet en cours… Une nouvelle table et des chaises plus contemporaines arriveront ensuite pour moderniser le décor de cette maison. L’idée de ce plafonnier m’est venue pour équilibrer par ce jeu d’horizontales et de verticales, la présence de l escalier en béton ciré : Celui ci fut la première étape de modernisation réalisée par les clients en faisant abattre la cloison qui emprisonnait cet escalier.

Photos Cagnacci (1)Photos Cagnacci (4)

____________________________________________________________________________________________

                                       Printemps 2018 :

LUMINAIRES POUR UNE VILLA

EN ALSACE.

20180428_112307 En cours de pose, bientôt des photos…

Il y a pour cette villa qui vient d’être construite au milieu des vignes, un grand plafonnier qui occupe le vide d’une trouée entre le rez-de-chaussée et l’étage, un plafonnier plat pour le coin salon du grand espace commun du rez-de-chaussée, deux plafonniers fins pour le coin-cuisine et deux appliques ZURICH pour la montée d’escalier.

 

APPARTEMENT A PARIS.

Un projet de meuble central pour une cuisine, pouvant servir de table pour deux, quatre, huit ou même dix personnes.
La difficulté consistait à dessiner un meuble central un peu moins haut qu’une table classique ( 75 cm ) et intégrant sur les côtés un four et un congélateur.
Ce fut une vrai collaboration avec notre client puisqu’il a lui même cherché l’électroménager adéquat ( Ce qui n’était pas simple…) . Je me suis concentré sur le design de ce projet compliqué :
Il fallait intégrer cet ensemble meuble-table dans un espace relativement petit. L’appartement est dans un immeuble du XIX ème siècle,  du onzième arrondissement. Ces immeubles qui ne sont pas encore Haussmanniens,  sont faits  de petits appartements avec des pièces également petites. Ils ont du charme mais ne sont pas faciles à aménager. La pièce principale, ici, sert de cuisine et de salon. Il ne fallait pas dessiner un « monstre » qui occupe visuellement trop le volume. La première idée fut de dessiner un meuble central et devant une sorte de table avec rallonges. Mais cela ne plaisait jamais à nos clients. Ils voulaient presque « instinctivement », sans arriver à le dessiner que je m’inspire de la table basse LE DAIN avec ses deux rallonges, que je leurs avais dessiné quelques années auparavant. Je ne comprenais pas bien comment y arriver et il y a eu, de mois en mois, beaucoup de projets, de réunions et de croquis mais nous tenions tous à aboutir…
D’ordinaire et heureusement pour nous, les études ne sont pas aussi longues . Le résultat nous satisfait tout et l’impression commune était que ce meuble semblait avoir été toujours là.
Ce n’est pas toujours facile de faire du Design discrèt mais c’est à mon avis, plus facile pour les utilisateurs de vivre avec…
 
 
 
 

VILLA  A  GARCHES.

Autre réalisation complexe, avec étude sur plusieurs mois, un ensemble d’étagères formant claustra.Les clients pour qui j’avais dessiné sous la prescription de leur décoratrice, Sylvie Proriol, une table basse métal NONO, voulaient sur un meuble bas ne médium peint et entre le mur extérieur et un poteau central, que je leur dessine des étagères les plus fines possibles. C’était ici avant tout un problème technique car le métal est assez flexible. Le choix se portant sur du 3 mm. Il fallait que l’ensemble soit démontable car sinon il devenait intransportable. Il fallait aussi faire un métré le plus précis possible car les étagères devaient s’insérer entre deux maçonneries qui ne sont jamais parfaitement droites. Les contraintes techniques intégrées, j’ai essayé de dessiner quelques choses qui ne soit pas lourd visuellement. ( Ce n’était pas le cas pour le poids physique…)

Les clients sont satisfait et j’attends que le chantier soit intégralement abouti, avec une nouvelle salle à manger, pour ajouter de nouvelles photos.

Architecte d’intérieur de la villa : Sylvie Proriol.

NOUVEAUX DESSINS DE MEUBLE ET DE LUMINAIRES
A NOTRE GALERIE.

Lampe « BELLÊME ».

Trois lampes sous un tableau de Jean Serolle : http://www.jeanserolle.fr

20180106_120417

Tables basses :  » Jules & Jim « .

Jules et Jim

Table ronde « FIRENZE ».

Fauteuil « ALTO ».

Chaufeuse « SIENA ».

 

 

PLAFONNIER POUR UNE CUISINE.

Pour la cuisine d’une petite maison percheronne, un plafonnier pour éclairer deux plans de travail et une commode. Ici aussi, l’espace est restreint et il fallait un dessin léger qui évoque un peu un mobile ou une sculpture, sans trop compter visuellement dans l’espace…

 

 

PLAFONNIER POUR UNE MAISON DU PERCHE.

Plafonnier « plat » pour éclairer un petit salon dans une maison ancienne à la campagne. La demande du client, était d’étaler au maximum les sources de lumières pour les rapprocher des murs et des peintures. J’aime ce dessin asymétrique et cet exercice sur l’horizontalité. Ci-dessous, une autre proposition que j’aimais bien aussi. Elle était plus classique et le plafonnier centré sur le guéridon, Elle répondait moins à la demande d’espacement de la lumière donc elle ne fut pas conservée… Le dessin reste dans un coin de mon cerveau…

Projet 2


MODIFICATION D’UNE BIBLIOTHEQUE.

J’avais dessiné ce meuble pour une maison ancienne de Montmartre avec des volumes compliqués. Quelques années après, la cliente ayant déménagé dans un appartement de type haussmannien du XVIème arrondissement, avec de  grands volumes,  souhaitait conserver ce meuble et l’adapter au lieu. Exercice intéressant à faire… A mon avis ce meuble prends plus de sens dans ce volume, mais j’aurais aimé proposer une symétrie avec la cheminée, qui aurait collé à l’esprit un peu « château » de ces grands appartements bourgeois, en réalisant son pendant de l’autre côté… Pas nécessairement le même meuble mais une équivalence en harmonie.

Quelques dessins, perspectives et croquis de l’étude: En haut à gauche, la bibliothèque d’origine telle qu’elle était à Montmartre…


PLAFONNIER POUR UNE MAISON A RENNES.

Design à partir de photos et de plans, d’un grand plafonnier pour une villa en construction à Rennes.Je n’ai malheureusement pas de meilleures photos avec les ampoules allumées. J’ai bien aimé l’architecture de ce grand plafonnier démontable en trois parties et son lien avec la volumétrie complexe de ce salon au centre de la maison. Ci-dessous, d’autres photos et quelques dessins du projet.


MEUBLE BAS A VINCENNES.unnamed (1) Ce meuble a été réalisé pour un ancien client qui m’avait déjà demandé de lui dessiner une console devant s’insérer sous un miroir hexagonal.


PLAFONNIER  LONG SUR UNE GRANDE TABLE.

image6

Ce plafonnier devait éclairer une salle à manger équipée d’une table de 2 mètres de long, pouvant s’allonger jusqu’à 4 mètres. J’ai aimé ici cette confrontation entre le moderne et l’ancien dans cette maison ancienne non loin de la Malmaison. J’ai baptisé ce luminaire  » Joséphine » évidemment.


QUELQUES LUMINAIRES POUR UN NOUVEAU RESTAURANT DU NORD DE PARIS,

LE VERTBOIS à ST MAXIMIN. ( Caroline Tissier, architecte d’intérieur.) unnamed


UNE GRANDE TABLE DE REUNION POUR LA SOCIETE « SWEETPUNK ».

Cette start up dans la communication, pour laquelle j’avais dessiné, il y a quelques années une table basse pour une salle de réunion, s’est agrandie et à du déménager ses bureaux du quartier du canal St Martin vers la quartier de l’Opéra. Elle avait besoin d’une très grande table de réunion pour ses nouveaux locaux…. 20170614_123438

Images d’archives de la salle de réunion des premiers locaux de « SWEETPUNK » près du canal St Martin.


GRAND PLAFONNIER ET SERIE D’APPLIQUES POUR UN LOFT ENTRE BASTILLE ET REPUBLIQUE. 20170818_181736 Ci-dessous: Premier et second projets du grand plafonnier du coin salon.


PORTE-MANTEAUX POUR UN DUPLEX A PARIS.

Dans cet appartement, partie d’un hôtel particulier du XVIIIème siecle, il y a beaucoup de modèles à moi… Des appliques, des plafonniers, des lampes et des lampadaires mais aussi des chevets et un banc meuble bas pour l’entrée, il manquait sur le palier de l’ascenceur, un porte-manteaux. Les différentes recherches et le résultat.


POUR UN JEUNE COUPLE FRANCO-AMERICAIN, UN PLAFONNIER ET DEUX GRANDES APPLIQUES DANS APPARTEMENT MODERNE EN COURS DE TRAVAUX…

Je n’ai malheureusement pas réussi à avoir des photos plus intéressantes de ce beau projet… Dommage car j’aurais aimé voir le résultat final.


PLUSIEURS LUMINAIRES POUR UN HÔTEL PARTICULIER DU MARAIS A PARIS.

Projet global pour l’éclairage de deux grands salons sur jardin mais réalisé en partie …


POUR LES MÊMES CLIENTS, PLAFONNIER POUR LEUR MAISON EN DORDOGNE.

Ce plafonnier devait, à partir d’une sortie de fil qui n’était pas centrée, éclairer une grande table à rallonges.


PLAFONNIER POUR UNE CUISINE MODERNE A SEVRES.

En petit format, les premiers projets..


LUMINAIRES ET CHEVETS POUR UNE MAISON DE FAMILLE DANS LES PYRENEES.

Ci-dessous, le résultat final…

Et les nombreux croquis de recherches avec la cliente qui était venue avec tout ses échantillons de matières. Un travail de précision…


UN PROJET EN COURS: ECLAIRAGE D’UN APPARTEMENT A PARIS.


UNE CONSOLE QUI EPOUSE LA COURBE D’UN MUR.

Pour un appartement parisien, un beau projet de console devant une cloison de briques de verre, séparant un petit bureau, du salon.


DEUX CONSOLES ET DEUX APPLIQUES A PORT GRIMAUD.


UN PROJET A PARIS…